Historique de CHARANCIEU

CHARANCIEU.

Petite commune au grand avenir, CARENCIACUS débute comme une « villa » gallo-romaine, avant d’être un village médiéval.
Des collines boisées s’étagent de 400 à 600 mètres et dominent des plaines rares au nord de la bourgade.
Vers l’an mil, un fort devenu plus tard château, protège les quelques tenures regroupées autour d’une modeste chapelle.
Le nom évolue de CHARENCIACO au XII° siècle à CHARANCIEU au XVII°. C’est à cette époque que le couvent du Doncin fut inondé par le ruisseau du Ronceveau.
Au milieu du XIX° siècle, Charancillois et Charancilloises vivent de l’agriculture et du tissage à domicile. On allait alors vendre sa toile à Voiron ou à Lyon…à pied.
En 2000, la commune de 553 hectares compte 560 habitants, soit pratiquement un habitant à l’hectare, dans un paysage rural espacé et agréable.
Depuis, l’économie progresse grâce à une zone artisanale et commerciale en expansion. La population augmente de 30% en 17 ans. Le nombre d’emplois dans la commune (autour de 650) rattrape le nombre d’habitants de Charancieu(768), résolument tourné vers l’avenir.